L’authenticité du nouveau bar à vin Chez Lavigne

Il y a parfois des endroits où il est facile d’être charmé à la seconde où l’on y met les pieds. Pour moi, ça été le cas du tout nouveau bar à vin Chez Lavigne à St-Henri. Dès mon arrivée, assise au bar, je me suis sentie comme chez moi.

* Prendre note que pour boire un verre de vin, il faut commander un plat, mais tous les vins sur la carte sont offerts au verre. Lorsque la bouteille n’est pas ouverte, vous avez la possibilité avec ceux qui vous accompagnent de commander deux verres et hop, on l’ouvre pour vous!

Tout d’abord, il y a la rencontre de Fanny au service puis de Catherine Tremblay, la sommelière et co-propriétaire de l’endroit avec son amoureux Éric Bernard. Des gens passionnés qui croient en l’importance d’offrir des produits du Québec et qui misent sur la traçabilité de ceux-ci.

Au fourneau, on retrouve Patrick Plouffe, anciennement du Quartier Général, qui prend plaisir à cuisiner différents plats aux accents nordiques.

L’endroit est vraiment lumineux avec ses portes de garage vitrées qui pourront être levées lorsque le temps chaud arrivera. Le bar central donne un effet ouf avec son design en ciment et son 360 degrés! Des télévisions y sont disponibles afin de diffuser différents matchs de sport (on oublie les Canadiens cette année, mais pour l’année prochaine, c’est à mettre sur votre liste d’endroits histoire de faire différent de la Cage aux sports).

IMG_1821

Côté vin on s’est laissé guider par Catherine. Chez Lavigne on offre des vins qui proviennent de vignerons sensibles et respectueux de la nature. J’ai eu la chance de goûter des vins intéressants, dont un Sandstein Silvaner 2013, un vin blanc biologique allemand offrant un goût particulièrement minéral et un vin blanc tchèque, un Nestarec qui comportait un léger goût d’allumette brûlée. J’ai adoré!

IMG_1835

Le Cava de Penedes à 8$ le verre est très bien pour débuter la soirée ou accompagner le dessert.

Côté bouffe on a commandé plusieurs plats sur le menu. On a débuté par le plat de carottes fanes rôties, les cappellettis de queue de bœuf et des huîtres. Le plat de carottes était bon, mais il manquait un petit quelque chose. Le goût du miel se perçoit difficilement, mais le crumble au café amène une belle texture. La présentation des plats est magnifique et j’adore! (La fan de photos de livres de recettes en moi, j’imagine!)

IMG_1824

Les cappellettis sont excellents! Faits comme des soups dumplings (le bouillon est aussi à l’intérieur avec la viande), les saveurs explosent et le bœuf fond en bouche.

IMG_1823

Nous continuons le repas avec la truite des Bobines presque cuite accompagnée d’une purée de courge fermentée et argousier. Un mélange vraiment intéressant avec une truite qui se rapproche de la texture du gravlax. À essayer!

IMG_1825

Par la suite, nous enchaînons avec trois autres plats, dont le sandwich brioché de boudin, le carpaccio de boeuf et le carré d’agneau vieilli.  Nous avons tous les trois eu un coup de cœur pour le sandwich brioché de boudin. Le pain était juste un peu craquant et le boudin fondait dans la bouche.

IMG_1833

L’agneau était bon (rare sont les fois où on a la chance de goûter à de l’agneau vieilli), mais l’assiette était un peu maigre pour le prix (22$). L’accompagnement de pommes panko était intéressant.

IMG_1829

L’assiette de carpaccio n’est pas habituelle, au lieu d’avoir plusieurs tranches fines, nous avons droit à une généreuse tranche assez épaisse. Celle-ci est accompagnée d’une mayonnaise de cèdre et de parmesan. Un plat qui saura satisfaire les amateurs de viande.

IMG_1827

Nous avons eu la chance de goûter au pain bannique au sapin accompagné de beurre de culture Chagnon. Un gros wow! On nous conseille de goûter le pain seul au début avant de mettre un peu de beurre. Le goût du sapin est très prononcé, mais c’est bon et avec l’ajout du beurre c’est étonnant, car on atteint un bel équilibre de saveurs. Un p’tit 3$ qui vaut la peine!

Pour accompagner notre verre de bulles, nous prenons le 4/4 à l’érable biologique, foie gras et yogourt de bufflonne. Un dessert bien équilibré avec son côté riche (il y a du foie gras quand même!), sucré et acidulé.J’ai beaucoup aimé!

IMG_1834

On y retourne!

Chez Lavigne

4280, rue Notre-Dame ouest
Montréal (Québec) H4C 1R6

514-939-1111

 

 

 

 

À découvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *