Découvrir l’Afrique au restaurant Virunga

Sortir des plats classiques, un peu de sa zone de confort, tout ça dans un décor chaleureux, c’est ce que propose le Virunga, un restaurant situé sur la rue Rachel, en plein cœur du Plateau. Au Virunga, on y sert une cuisine pan-africaine sub-saharienne, remplie de saveurs des divers pays que le continent possède. Les plats sont amoureusement préparés par la maman de la propriétaire Zoya, qui a étudié en cuisine au Collège LaSalle. Une cuisine simple et créative avec un énorme respect pour la provenance des produits.

En effet, une attention particulière est portée aux produits québécois également, ce qui fait un mariage plus qu’intéressant. La chèvre provient du Saguenay, le canard de Marieville, les bières de la microbrasserie Dieu du Ciel, etc. Les recettes traditionnelles re-visitées nous permettent de voyager dans plusieurs endroits où les saveurs sont au rendez-vous. 

J’ai été gentiment invité par Zoya afin d’essayer quelques plats du menu et par le fait même me sauver du froid le temps d’une soirée.

Le menu propose des plats qui sauront combler les amateurs de viandes, de poissons et de fruits de mer. Vous trouverez également une belle sélection de bières, quelques vins africains, des cocktails et des mocktails plus qu’intéressants.

J’ai essayé le Bissap qui est un mocktail infusé à la fleur d’hibiscus et à la fleur d’oranger. Rafraîchissant sans être trop sucré, car les saveurs sont bien balancées.

En entrée, nous avons commandé un plat de poisson et un plat de viande. J’ai opté pour le Samaki Wa Nzuri qui est composé d’un émietté de tilapia poché dans un bouillon de pili-pili (piment rouge africain) sur un lit de bâtonnets de plantain et poêlée de légumes du marché à l’africaine. Le tilapia était tendre et j’ai adoré le mélange des textures avec le plantain qui était croustillant.

L’amoureux a choisi le plat de Sosaties qui est des brochettes de faux-filets marinées 24 heures dans un mélange d’abricots, curry et pili-pili. Ensuite, celles-ci sont grillées au charbon de bois et servies avec sauce mojo à la coriandre et jus d’orange sur un lit de laitue. La marinade fait que la viande était tendre et goûteuse, surtout avec la cuisson sur le charbon de bois.

En plat principal, j’ai choisi un repas végétarien. Je dois avouer que depuis ma grossesse, je ne mange pas beaucoup de viande. L’option du mijoté d’haricots et de poivrons à l’arachide, pondu et duo de quenelles de bananes plantain et de magnoc me semblait appétissante. Un plat réconfortant, des textures intéressantes et des saveurs qui s’harmonisent bien. J’ai adoré et je capote définitivement sur le plantain, apprêté de toutes les façons.

Nous avons sélectionné également le plat Infiniment Hibiscus à Marieville (j’adore le nom!) qui est composé d’une cuisse de canard de Marieville rôtie aux saveurs de cannelle et gingembre, servie avec son paillasson de légumes poêlés, frites de bananes plantain et réduction à l’hibiscus. Le canard avec l’hibiscus, quel beau mélange! La viande était tendre, goûteuse et que dire des frites de bananes plantain.

Nous avons partagé un dessert, car après avoir mangé tout ça, la place dans nos ventres était plutôt limitée, mais je me dois toujours d’essayer un dessert. Une mousse glacée chocolat/gingembre accompagnée d’un gâteau moelleux fait avec des abricots était tout indiquée pour finir le repas en beauté. S’il y a un dessert avec du gingembre au menu, c’est assuré que c’est celui que je sélectionne.

 

Le Virunga est définitivement un des trop rares restaurants africains proposés à Montréal. Le mariage de la gastronomie africaine et québécoise est bien réussi, les prix sont raisonnables et les portions, plus que généreuses.

Si vous désirez essayer des saveurs nouvelles et aller chercher un peu de chaleur dans cette période hivernale, je vous le conseille fortement.

Le Virunga

851 Rue Rachel Est, Montréal, QC
514-504-8642

À découvrir aussi

2 commentaires

  1. Bravo! Tu nous en a mis plein la vue! Je suis rassasiée juste à te lire! Super bon article et quelle réclame pour le Virunga!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *