Scones aux mûres et amandes

Toutes les semaines ou presque, je m’amuse à cuisiner des collations et/ou desserts pour les lunchs de mon amoureux (bon un peu pour moi aussi!). Cette semaine, j’ai décidé de cuisiner des scones pour la toute première fois et je suis assez contente du résultat. La chance du débutant, qui sait?

Après avoir regardé plusieurs recettes, je me suis attardée sur celle de Ricardo (ses scones aux bleuets) et j’ai décidé de garder la base, mais de remplacer les bleuets par des mûres, parce que des mûres c’est ben trop bon et d’ajouter des amandes effilochées. Mon raisonnement dans 25 secondes est allé comme suit: mûres+ amandes = mélange gagnant!

IMG_1983

Ingrédients:

  • 1/3 tasse d’amandes effilochées
  • Un peu de sucre pour saupoudrer avant la cuisson

Préparation:

  1. Placer la grille dans le tiers supérieur du four et préchauffer le four à 425 °F. Tapisser deux plaques à biscuits de papier parchemin.
  2. Au robot culinaire, mélanger la farine, le sucre, la poudre à pâte, le bicarbonate et le sel. Ajouter le beurre et mélanger à quelques intervalles jusqu’à ce que le beurre se soit défait en petits morceaux. Ajouter 1 tasse de lait de beurre et mélanger afin humecter les ingrédients secs.
  3. Sur un plan de travail fariné, déposer la pâte. Avec un rouleau à pâtisserie ou avec les mains, abaisser la pâte en un carré d’environ 45 cm (16 po). Répartir les mûres et les amandes sur toute la surface. Rouler la pâte en un long rouleau. Presser sur le rouleau pour obtenir une épaisseur de 3 cm environ tout en maintenant la longueur initiale.
  4. Couper la pâte en 7 rectangles, puis couper chaque rectangle en deux pour obtenir des triangles. Déposer sur les plaques en les espaçant.
  5. Badigeonner les scones avec le reste de lait de beurre. Saupoudrer de sucre.
  6. Cuire au four, une plaque à la fois, environ 18 minutes ou jusqu’à ce que les scones soient dorés. Laisser refroidir.

 

Et vous, quelle est votre collation favorite? (histoire d’alimenter mon inspiration!)

 

Gâteries chocolatées pour Noël

Des douceurs chocolatées, un cadeau toujours apprécié surtout lorsque l’on reçoit pour le temps des fêtes. Que ça soit une boîte de chocolat, du chocolat fin et fancy, une bûche de Noël ou des truffes, ça fait toujours du bien aux émotions et au bedon. Avec l’arrivée de Noël, j’ai eu l’occasion de goûter plusieurs gâteries chocolatées, dont celles de Première Moisson et de la Pâtisserie de Gascogne.

Première Moisson fait partie depuis plusieurs années de mon quotidien avec ses nombreux pains (celui au chocolat blanc et à la noix de coco est à se jeter par terre!) et ses nombreuses pâtisseries. Cette année, pour le temps des fêtes, Première Moisson a plusieurs nouveautés qui plairont à tous, dont la bûche signature s’intitule La Soprano. Son nom est inspiré du travail de l’Opéra de Montréal. Première Moisson désirait rendre hommage à cette institution qui met en scène le talent de plusieurs artistes québécois et étranger. De plus, avec l’achat de cette bûche, composée de 5 COUCHES (dacquois au café, croustillant praliné et grué caramélisé, ganache au chocolat Caraïbe de Valrhona, biscuit moelleux chocolat et mousse chocolat blanc et fève de tonka) vous recevrez un coupon-rabais pour les représentations d’Otello ou des Feluettes de l’Opéra de Montréal.

Prix: 47,50$ pour 8 à 10 personnes

CaptureCrédit: Première Moisson

Lire la suite

Bundt cake au chaï citrouillé

L’automne est une de mes saisons favorites; l’odeur des feuilles, la brise fraîche du matin quand je fais la grâce matinée, le retour du latté à la citrouille épicée de Starbucks et celui d’un de mes thés favoris au David’s Tea et j’ai nommé le chaï citrouillé. Ce thé noir que je consomme en chaï latté également, est synonyme de réconfort pour moi avec ses parfums de cannelle, de caramel et de clou de girofle. J’en achète en grande quantité afin de m’assurer d’en avoir toute l’année.

Lire la suite