C’est le temps de cuisiner avec le homard!

La saison du homard arrive à grands pas et bon nombre de Québécois salivent juste à y penser! Le regroupement professionnel des pêcheurs de la Gaspésie a offert à Cerises & Gourmandises, la possibilité de déguster des homards issus des premières pêches! Une offre qu’on ne refuse pas!

Le colis arrive avec deux homards cuits. Un couple de surcroît!

 IMG_20140505_121923

 

Si vous êtes amateur d’œufs de homard, il est pratique de savoir déterminer le sexe de votre homard. Suivez ce lien ( http://www.recettehomard.com/reconnaitre-les-males-des-femelles ) pour vous aider à déterminer le sexe de votre homard.

Il y a une nouveauté cette année pour le homard de la Gaspésie : celui-ci est maintenant clairement identifié!

« Le Regroupement professionnel des pêcheurs de la Gaspésie a développé un nouvel identifiant qui remplace les élastiques qui étaient installés sur les pinces des homards. Cette année, le médaillon portant le numéro du pêcheur est installé au coude de la pince. Il est en matière de qualité alimentaire et ne peut pas se perdre dans la manipulation ou à la cuisson. Les gens pourront donc entrer en communication avec leurs pêcheurs sans qu’il n’y ait d’erreur et ils seront certains que leur homard vient bien de la Gaspésie, d’une pêche écoresponsable et durable. »

Cela s’inscrit dans la mouvance de traçabilité des aliments et ça, j’aime beaucoup!

Pour pouvoir bien déguster le homard, j’ai choisi de ne pas trop dénaturer ce superbe produit! Les homards sont livrés avec un pot de beurre à la fleur d’ail et de sel. J’ai décidé de faire poêler les queues de homard dans le beurre en y rajoutant un peu d’estragon. Le but est de simplement réchauffer le homard. On fait fondre le beurre, on y dépose les morceaux de homards et ensuite, à l’aide d’une cuillère, on arrose celui-ci de beurre chaud. Après deux petites minutes, le homard est suffisamment chaud.

 IMG_20140505_193744

J’ai servi les morceaux de homard sur une bisque de homard! La bisque est une façon parfaite pour utiliser TOUTES les restants du homard. J’ai utilisé la recette de Natalie Richard pour ma bisque.

 photo1

La chair du homard, ferme et légèrement sucrée combiné avec le beurre salé et aromatisé, un pur délice! Difficile de battre un produit de qualité comme du homard frais!

Comme accord de vin, j’ai opté pour un chardonnay de la Californie. J’ai choisi le château St-Jean Chardonnay ( http://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/chateau-st-jean-chardonnay/897215?selectedIndex=5&searchContextId=630722817141827546 ). Le côté beurre et vanille va bien avec le homard poêlé au beurre et le côté plus costaud avec une acidité fraîche s’accorde bien avec la bisque.

À noter : le homard a été offert gracieusement par le regroupement professionnel des pêcheurs de la Gaspésie.

 

À découvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *