New York, si tu savais…

Dès la première seconde où j’ai mis les pieds à New York, je suis tombée en amour. À vrai dire, en traversant le pont George Washington, je savais que commencerait une belle histoire avec cette ville que l’on surnomme La Grosse pomme. Je me suis toujours sentie comme chez moi à New York et je caresse le rêve d’avoir assez d’argent pour y acheter un condo (oui je sais, c’est beau rêver surtout quand tu n’achètes même pas de billets de loterie!).

La première fois, ç’a été sur un coup de tête. Je venais de perdre mon emploi, j’étais chez un de mes anciens copains, je déprimais et en surfant sur le Web, on est tombé sur une photo de New York. Il n’en fallait pas plus, 10 minutes plus tard l’hôtel était réservé et six heures après on était dans l’auto. C’est ce qui s’appelle partir su’l fly!

Lire la suite

Mes trouvailles de l’IBU à la Tohu!

Le week-end passé, je suis allée découvrir ce qui se passait à la Tohu pour le tout nouvel événement IBU (Immersion brassicole unique), nom inspiré par l’International Bitterness Unit, une unité de mesure de l’amertume de la bière  (Ces trois lettres sont donc devenues à partir de maintenant doublement importantes!). Cet événement était organisé par les brasseurs de lAssociation des Microbrasseries du Québec.

14124371_1101383513243991_4898794422125408542_o

Vendredi soir c’était une soirée parfaite, une belle température, mon amoureux et des amis avec qui découvrir différentes bières qui s’offraient à nous. Mais avant de parler de mes coups de cœur côté bières, voici quelques thumbs up en lien avec l’évènement.

  • L’emplacement: Contrairement à beaucoup de festivals, il y avait beaucoup de place, donc moins de chance d’échapper ta bière lors d’un accrochage.
  • La disposition des microbrasseries: celles-ci étaient divisées par région, assez cool comme concept.
  • Plusieurs endroits regroupaient les bières selon leur type, super pratique quand tu aimes particulièrement une sorte de bière.

J’espère vraiment que I’évènement va revenir l’an prochain!

À chaque fois que je vais dans ce genre de festival, j’essaie toujours de découvrir de nouvelles bières et je me fie aux bons conseils de mon amie Mélanie qui possède, je dois dire, une bonne connaissance du monde brassicole.

14053814_1101383723243970_7430821816621616063_o

Je ne suis pas très difficile côté  style de bière, mais je  » trippe  » particulièrement sur la IPA et la Saison. J’ai été assez gâtée côté découvertes cette soirée-là. Mon premier coup de cœur va à la Saison en enfer d’Avant-Garde Artisans Brasseurs. #OMG. Cette bière de saison de seigle comporte de belles notes citronnées #citronlover, des notes fruitées et une finale aux accents poivrés. Petit conseil: achète s’en une ASAP.

Mon deuxième coup de coeur est une IPA américaine de la Microbrasserie Dieu du Ciel, la Moralité. On dirait que ce nom vient avec le son TANTANTAAAA dans ma tête (introduire un méchant quelconque qui apparaît dans une scène dans un moment inattendu!). Cette bière a été créée en collaboration avec John Kimmich de la brasserie « The Alchemist » du Vermont. Au goût elle est vraiment dans mes cordes (Mélanie me connaît bien!). On y perçoit des notes d’ananas et de pamplemousse, des fruits que j’aime beaucoup!  Une bière que l’on a le goût de redemander, encore et encore.

Ma troisième découverte est une Indian Pale Ale à l’azote, la Double Bonheur de la Microbrasserie Le Cheval Blanc. Je ne me dirigeais pas du tout pour essayer cette bière, mais on me l’a fait goûté, j’ai fait WOW et je suis allée en chercher une. Cette bière est des plus onctueuses, avec un beau col crémeux à souhait. On y dénote des saveurs de fruits tropicaux (j’aime ça, que vous voulez que je vous dise!) ainsi qu’un petit côté « bonbon ». J’ai beaucoup aimé et j’espère découvrir d’autres bières de ce type.

On souhaite son retour l’année prochaine!

Cheers!

 

Marie

*Merci à On s’en food pour l’accès média!

Crédit photo: Ça Brasse

 

 

Le Savoir, une expérience multisensorielle hors du commun!

03_BompasParr-768x579-e1470010613496

C’est avec hâte que j’ai assisté à la tant attendue soirée « Le Savoir », une expérience gastronomique multisensorielle à l’Usine C, qui nous plonge dans un autre univers où nos cinq sens sont interpellés. Cet évènement qui présente la bière Stella Artois comme la muse de la soirée, est né d’un partenariat entre les chefs londoniens Bompas et Parr qui sont reconnus pour être de vrais magiciens culinaires et l’Agence d’événements et de projets spéciaux du Cirque du Soleil, 45 DEGREES. Avec ce genre de partenariat, aucune chance de s’ennuyer! La Stella Artois étant au centre de la soirée, plusieurs références à celle-ci ont été réalisées. Par exemple, nous avons traversé un tunnel frigorifié, à trois degrés (température où l’on conseille de servir cette bière.) et nous avons entendu plusieurs sons et tonalités qui nous offraient la chance d’aller plus loin dans notre immersion culinaire.

Lire la suite